Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/ffmc37.fr/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 283 FFMC 37 : Opération casque d’âne
Opération casque d’âne

Dénoncer les infrastructures routières dangereuses, un combat de toujours de la Fédération française des motards en colère. L’antenne tourangelle lance cette année une traque aux points noirs routiers du département. Elle appelle tous les citoyens, quel que soit leur moyen de transport, à lui communiquer les lieux les plus dangereux.

Les glissières de sécurité, triste exemple

Les infrastructures routières doivent prendre en compte toutes les catégories d’usagers de la route. Elles ne doivent pas en mettre certaines en danger sous prétexte d’améliorer la protection des autres. L’exemple le plus marquant est celui des glissières de sécurité non doublées : tout en renforçant la sécurité des automobilistes, elles ont guillotiné ou mutilé plusieurs centaines de conducteurs de deux-roues.

Mais aujourd’hui, les dangers se multiplient, qu’il s’agisse de chaussées réalisées au rabais ou de mobilier urbain dangereux. Celui-ci est trop souvent choisi sur des critères esthétiques, dans l’ignorance voire le mépris des usagers fragiles que sont les motards, les cyclistes et les piétons. Ainsi fleurissent obstacles ou plots anti-stationnement à bords contondants, peintures et revêtements de passages piétons glissants, ralentisseurs non conformes, signalisation erronée, mal placée voire absente, enrobé de chaussée fondant dès le premier rayon de soleil...

Casques d’or et Casques d’âne

Sur le principe de la rubrique publiée chaque mois dans Moto Magazine, la « Fédé 37 » remettra des Casques d’or et des Casques d’âne aux collectivités qui le méritent. Les premiers aux collectivités particulièrement soucieuses de tous les usagers, les seconds à celles qui refusent « obstinément de prendre en compte les plus fragiles et qui afficheront leur mépris, même après le signalement des points dangereux.

Pour signaler une infrastructure dangereuse, cliquez ici.

Jeudi 14 juillet 2011


Le 14 juillet, trois cents motards, cyclomotoristes et automobilistes sont venus protester contre des infrastructures routières dangereuses : chaussée en mauvaise état (fissures, trous, abus de produit de colmatage, ...), signalisation incorrecte, glissières non doublées, ...

Depuis le boulevard Proudhon jusqu’aux rond-points du boulevard Louis XI, en passant par la rocade, les motards ont pu marquer de nombreux points dangereux. Avant de se séparer, ils ont signalé préventivement le radar Michelin puis allumé des fumigènes tricolores à son niveau.

Samedi 22 octobre


Rassemblement place Anatole France à Tours à 10h
L’horaire est matinal car nous irons délivrer des casques d’ânes à plusieurs collectivités.

Samedi 1er décembre 2012


Informations à venir